S’associer intelligemment

Publié par Jean-Baptiste Paugam le

Bien s’associer n’est pas une garantie de réussite, loin de là. Mais l’inverse est  une assurance d’échec.

Les chiffres sont parlants : 13% des entrepreneurs ayant échoué dans un projet estiment que cet échec est avant tout lié à un désaccord entre fondateurs. Dommage, quand le produit répond à un besoin du marché, de devoir abandonner à cause d’une relation trop mauvaise avec son (ses) associé(s), non ? Alors mieux vaut s’en prémunir au début, et cela passe par le fait de s’associer intelligemment.

S’associer intelligemment, cela signifie choisir un co-fondateur qui partage non seulement votre objectif, mais également votre stratégie pour y arriver. C’est choisir quelqu’un qui est aligné sur vos valeurs, et qui souhaite donner le même esprit que vous au projet. Cela ne veut pas dire qu’il faut absolument que votre associé vous ressemble à l’identique ! Mais si vous êtes partis pour travailler ensemble à la construction d’un projet qui peut prendre beaucoup de temps, mieux partager la même vision.

Cela n’exclut pas des différences en terme de compétences ! Bien au contraire, s’associer intelligemment, c’est aussi bien connaître ses propres compétences, pour savoir desquelles on a besoin. Car disposer de compétences et d’expériences différentes est toujours un atout lorsque l’on entreprend de construire une entreprise à partir de rien – tâche qui demande des compétences assez transversales.

Bien choisir son associé, c’est poser la première pierre à l’édifice de la réussite de sa startup. C’est pourquoi nous vous invitons à vous prendre le temps nécessaire à cette étape !

Au-delà de cette décision, c’est la communication entre fondateurs qui est essentielle à la réussite. Suite au prochain épisode…

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *